Le projet

Profitant du séjour de Chiara Malta à la Villa Médicis, j'ai décidé de reprendre un projet de long-métrage, abandonné depuis quelques années.
Je me suis donné comme objectif d'en réaliser toutes les images définitives, en un an.
Le projet a démarré en mai 2013 et les images devront être terminées en mars 2014.
Cette contrainte temporelle fait que je dois développer une mise-en-place technique et une écriture spécifique, qui convienne au projet et à moi-même.

Pour plus de détails, consultez ces 2 posts du blog: Un an - un film et Une genèse






samedi 22 août 2015

Julie

Et pendant ce temps-là, Julie, restée à Paris, n'a pas chômé.

Merci à elle.

Quelques images :





L'Isle

La jeune fille a déménagé pour l'été.

Durant dix jours, le travail s'est poursuivi à l'île d'Elbe. Et ce séjour, comme souvent dans le processus de fabrication de ce film, en a influencé le cours.









Pour surélever la table lumineuse, j'ai trouvé là une vieille collection de National Geographic. Or, J'en suis à animer une séquence dans laquelle le prince cherche sa femme aux quatre coins du monde.

Il n'en fallait pas plus pour que j'emmagasine des centaines d'images issues de cette collection.

En voici un échantillon.






Merci à Valentina d'avoir préservé cette belle collection.

mercredi 17 juin 2015

Reprise


Grâce au CNC, nous avons pu terminer les 20 premières minutes du film.
Ces 20 premières minutes nous permettent de rendre compte de ce que sera ce film fabriqué de façon si peu conventionnelle, et éventuellement de trouver de partenaires pour nous soutenir dans la suite de l'entreprise.

Jean-Christophe Soulageon s'y attelle et avec son appui je me suis remis à l'animation depuis quelques semaines.

Shellac s'est engagé à nos côtés pour une sortie salle, ce qui met la pression !! Mais c'est un partenaire idéal. Après "The man who is tall happy" et "Jasmine", "La jeune fille sans mains" (c'est finalement le titre définitif) sera le troisième film d'animation sorti par ce distributeur. Ces trois films ont en commun d'avoir été réalisés par de très petites équipes.

Donc :

20 minutes sont finies. 20 autres minutes sont animées mais pas montées ni sonorisées. Il manque 30 minutes, que je dois animer d'ici décembre. C'est l'objectif.

Depuis deux jours, Julie m'assiste au banc-titre et au compositing.

L'été sera donc studieux et heureux.


 Julie, l'infatigable banc-titreuse.






mardi 27 janvier 2015

Mise-à-jour

Voici bien longtemps que je n'ai rien écrit dans ce blog.

Il est temps.

Depuis le dernier post, le CNC nous a octroyé un second soutien, au développement cette fois. Ce soutien servira à finaliser les 17 premières minutes du film, afin de les montrer à des partenaires potentiels en vue du financement de la fin.

Le montage de ce début de film a donc été arrêté, avec adjonction de nouveaux plans et écriture des dialogues (c'est l'un des aspects de la méthode : les dialogues sont écrits en aval et non en amont).

Nous avons enregistré 3 jours de bruitage la semaine dernière.
Nous enregistrons la musique dimanche. Elle sera improvisée, tout comme le film. Olivier Mellano découvrira les images le matin. Et le soir la musique sera terminée.
Nous enregistrons les voix des 4 personnages de ce début de film courant février.
Le mixage aura lieu en mars.

Tout cela avance.

Je suis de moins en moins seul, le générique s'étoffe.

Montage : Santi Minasi
Montage son : Julien Ngo-Trong (sur une base de Claire-Anne Largeron)
Bruitage : Romain Anklewicz
Mixage : Emmanuel Laval

Musique : Olivier Mellano

Voix:

La jeune fille : Anaïs Demoustier
Le père : Christophe Salengro
La mère : Françoise Lebrun
Le diable : Philippe Laudenbach

D'un autre côté, l'animation a repris et je me suis lancé sur la suite avec une vingtaine de nouveaux plans exécutés à Noël.
Mais je ne peux pas être au four et au moulin et la finalisation du début me prend pas mal de temps.
Donc je privilégie le four et me remettrai au moulin ensuite, jusqu'à la fin 2015.

Une petite image du bruitage :



mercredi 22 octobre 2014

Une fille parmi les fleurs

La semaine passée, j'ai finalement fini le bout-à-bout de ce qui avait été fait en Italie, écrivant les dialogues au fur et à mesure. Cela fait grosso-modo 40 minutes, ce qui correspond au deux-tiers de l'histoire.


Je m'étais fixé un an pour faire le film. J'en suis loin. Je compte terminer l'été prochain.

Maintenant, il s'agit de financer, même modestement, la suite de l'aventure. Il est donc question de faire un montage très avancé à tous niveaux, des 17 premières minutes, afin d'utiliser ce début de film pour démarcher les diffuseurs, les vendeurs, les éventuels co-producteurs... toujours avec le soutien de Jean-Christophe Soulageon et ses Films Sauvages.

Ensuite, je reprendrai le travail d'animation en suivant le même protocole.

En attendant, voici un plan.




mardi 22 juillet 2014

Nouvelles

Mon dernier billet date du 23 mai.
Nous sommes le 22 juillet.

Entretemps, le projet a avancé.

Jean-Christophe Soulageon et ses Films Sauvages a rejoint le navire en tant que producteur (il est fou mais il ne faut pas le lui dire).
Après une fructueuse collaboration sur Daphné ou la belle plante, il est excitant de se lancer ensemble dans l'éclosion d'un jardin entier.

Clorinde Baldassari a fait croisière quelques semaines, m'aidant énormément à faire le tri dans ce qui avait été fait en Italie, s'occupant de chacun de ces dessins jetés sur des petites feuilles : nettoyage, compostions d'image, effets, proposition de mise en couleur. Sa présence donne un coup de fouet au projet et fait que d'ici la fin de l'été je pourrai enfin voir l'intégralité de ce qui a été dessiné en Italie.



Le CNC a également embarqué, faisant confiance à ce projet qui s'écrit au fur et à mesure où il se fait, pas avec des mots mais avec des images directement, et dont le format n'est pas encore totalement défini... Au-delà du soutien financier, c'est un encouragement moral évident. C'est aussi un moyen concret d'avancer sereinement pour les 5 prochains mois.

Au moment où j'écris ces lignes, je viens d'achever un premier montage sonore des 10 premières minutes du film. Je ne le publierai pas ici, ne souhaitant pas trop déflorer le film.

L'animation reprendra début septembre.

Toujours à la main sur des petites feuilles.
Toujours seul.
Toujours confiant.